Malgré les nombreuses études populationnelles qui documentent une prévalence importante d’hommes victimes de violence conjugale, ce phénomène est occulté pour plusieurs raisons :

  • La honte chez les hommes d’être victimes alors que le processus de socialisation prescrit aux hommes des valeurs masculines comme la force et l’invulnérabilité ;
  • L’expérience ou la crainte chez les hommes victimes que les services sociaux, policiers, et de justice accordent peu de crédibilité à leur victimisation ;
  • La tendance des hommes victimes à tolérer la violence en silence par peur de perdre leurs enfants ;
  • La décision de ne pas répliquer à la violence de la conjointe par crainte des conséquences de la force physique masculine supérieure et des dommages qu’elle pourrait causer à la conjointe.

La victimisation des conjoints a un impact néfaste sur leur santé physique et mentale, tout comme sur celle de leurs enfants. CONVERGENCE offre un service d’aide aux hommes victimes de violence conjugale.

Pour toute la région de la Gaspésie (855) 866-4455